Viêt Nam : ITT la tropicale

Première étape de ce « road of science trip » 2014 : l’Institute for Tropical Technology (ITT), à Hanoï ! Une végétation luxuriante, des murs ajourés qui laissent passer la lumière quand le soleil pointe son nez, un calme qui dénote avec l’agitation de Hanoï… il y a effectivement quelque chose de tropical qui se dégage de cet institut !

C’est grâce à une collaboration entre le CIRIMAT, (labo où j’ai fait ma thèse), et l’ITT que j’ai eu l’opportunité d’y faire ma première escale. Pour être précise, cette collaboration un peu particulière est un « Laboratoire International Associé » (LIA) * répondant au doux petit nom de « FOCOMAT » (Functional Composite material). **

J’ai principalement interagi avec Dr Thanh Dinh Thi Mai, *** et deux doctorantes, Nam et Phương, le sujet de la collaboration étant la mise au point de dépôts biomimétiques sur prothèses osseuses… Mais ceci fera l’objet d’un autre article !

* Compétence n°1 du chercheur : la maîtrise des quelques milliers d’acronymes définissant concepts abstraits, labos, techniques d’analyses, projets, contrats, réactifs, logiciels, financements… Sinon, bah tu loupes la moitié des conversations !

** Compétence n°2 du chercheur : une imagination débordante pour trouver un nouvel acronyme qui n’est pas encore associé à un truc trop connu, mais qui sonne quand même bien. Je vous conseille d’investir dans un Boggle.

*** Première crainte diplomatique : en fonction des cultures et des affinités, on ne parle pas d’une personne ou on ne s’adresse pas à quelqu’un de la même manière… Titre ou pas, statut ou non, prénom ou nom, voire même quelle partie du nom quand la « logique » n’est pas la même… J’adresse par avance mes plus sincères excuses et mes yeux de chat potté de la-petite-française-qui-ne-savait-pas à tous ceux que je vais froisser !

A propos de ce projet…

On nous demande souvent à quoi ça ressemble, un métier de chercheur, de l’intérieur ; si l’on trouve des choses, ce qu’on fait en vrai, tous les jours… Ce blog a pour vocation de donner un humble aperçu du monde de la Recherche. Et comme un labo c’est bien souvent coloré, géométrique et biscornu, et puis comme les chercheurs ont souvent des bouilles tout à fait sympathiques (enfin pas plus pas moins qu’ailleurs, on s’ entend ;) ), je vais essayer de le faire en grande partie par la photo.

1391713432397Chercheuse encore apprentie (qui ne l’est plus ?!), tout juste une thèse en poche (pour accéder à la version intégrale de votre futur livre de chevet, c’est par ici !), j’ai pour projet de partir quelques mois à la rencontre de chercheurs de différents coins du globe, comme une « science trotter« . Vue l’étendue assez vertigineuse des domaines de recherche de tout genre, j’ai décidé de me concentrer sur ceux qui travaillent sur des matériaux pour la santé, un monde passionnant et plein de surprises ! Mais sait-on jamais, au hasard des rencontres, je ne m’interdirai peut-être pas quelques écarts… :)

Bref, en termes scientifiques, peu de paramètres sont fixés, restent beaucoup de degrés de libertés ; c’est un projet qui va être amené à se modeler au fur et à mesure… En tout cas il se veut interactif, donc quelles que soient vos remarques, questions, suggestions, n’hésitez pas à me contacter !

A bientôt,

Sylvaine